Forum nucléaire - Désobéir Index du Forum Forum nucléaire - Désobéir
Non au missile M51 / Le Manifeste des Désobéissants
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Nucléaire
Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
 
Publier un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum nucléaire - Désobéir Index du Forum -> Divers
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
azaazel



Invité



MessagePublié le: Mar 14 Nov 2006, 15:50    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
"Le prix de la livre d'uranium devrait facilement approcher ses anciens sommets dans la zone des 43 dollars (la livre) dans les années à venir."


ben c'est pas cher.

Citation:
Par exemple, pour le solaire et l'éolien, on peut facilement dire le prix des matières premières : ZERO.
Le soleil et le vent sont des sources d'énergies gratuites et (quasiment) inépuisables. Il faut s'y mettre d'urgence.


je ne dit pas le contriare il faut faire plus d'effort ( remplacer les centrales thermiques ) par des énérgies renouvelable.


Citation:
Eoliennes : 5 fois plus d’emplois créés qu’avec l’EPR

Greenpeace a publié une étude comparative entre le projet de nouveau réacteur EPR et un programme éolien économiquement équivalent (*). L’idée est simple : si, au lieu de dépenser une somme considérable pour construire l’EPR, EDF investissait dans un programme éolien, quelle serait alors la quantité d’électricité produite ? et combien d’emplois seraient créés ?
Les résultats sont éloquents : le choix de l’éolien permettrait de produire jusqu’à deux fois plus d’électricité, et créerait près de cinq fois plus d’emplois !
Greenpeace considère que le projet EPR non seulement n’ouvre pas d’option énergétique nouvelle, mais, qu’il menace également toute politique alternative.
Le rapport DETENTE “Eole ou Pluton ?” (*) montre que:
- L’énergie produite à terme par le vent serait bien supérieure : 24 TWh par an, contre 10 TWh pour le réacteur nucléaire, soit plus de deux fois plus.
- Les avantages en matière d’emploi seraient nettement supérieurs, près de cinq fois plus de créations d’emplois qu’avec le nucléaire. Le projet EPR produira en effet une moyenne de 2 225 emplois permanents sur l’ensemble du projet, alors que ce chiffre sera de plus de 10 000 pour les éoliennes.
Un tel programme éolien serait en cohésion avec la demande du public, et bénéfique en matière d’emploi. Ce serait donc un véritable programme de service public.


combien d'eoliennes ? où les mettre ?
je téléchargerais cette étude, mais un réacteur nucléaire dure 30 ans voir 40 ans ont ils prévuent de remplacer les éoliennes ?
De plus la production éolienne me semble assez alléatoire.
Les éoliennes arrivent a récuper presque toute la puissance récupérable du vent ( 60 % de mémoire ) et elles font deja 100 metre de haut...

Citation:
Concernant l'étude sur le nucléaire et l'effet de serre, je pense que c'est dans le n°11 de l'Ecologiste.


personne a des scans, j'ai rien trouvé et ce m'intrigue car cela me semble ilogique.

pour la sureté sur l'EPR etc. c'est normal c'est une centrale, c'est pas un bunker... puis les seul aéronefs a avoir sur volé une centrale sont toujours des petits appareils pas des appareils de ligne qui eux seul peuvent réellement endomager une centrale, quand a La Hague je me renseignerai sur sa structure un peu plus tard.

Pour les bombes c'est pareil... c'est bien de poser une bombe dans une centrale, mais la bombe peut elle endomagé le coeur ? le stock de matiere fissible ? où elle est juste posé contre la cheminé ???

Bref on sait pas, ce qu'il c'est passé...

@+
_____________

Atom for peace.
Revenir en haut de page
Kristo



Site Admin
Site Admin
Inscrit le: 02 Juin 2006
Messages: 851
Localisation: Paname

MessagePublié le: Mar 14 Nov 2006, 16:34    Sujet du message: Répondre en citant

azaazel a écrit:
combien d'eoliennes ? où les mettre ?

La France est un des pays d'Europe les plus venteux et avec beaucoup de bords de mers, on peut mettre des éoliennes au large des côtes par exemple.

azaazel a écrit:
je téléchargerais cette étude, mais un réacteur nucléaire dure 30 ans voir 40 ans ont ils prévuent de remplacer les éoliennes ?

Bien sûr et des éoliennes sont très faciles à entretenir par rapport à n'importe quelle usine. Sans compter que le risque d'accident et de pollution sont nuls.

azaazel a écrit:
De plus la production éolienne me semble assez alléatoire.

Il faut des sources d'énergie complémentaires, par exemple solaire et éolien. Quand il n'y a pas de vent, il y a souvent du soleil et vice versa.

azaazel a écrit:
Citation:
Concernant l'étude sur le nucléaire et l'effet de serre, je pense que c'est dans le n°11 de l'Ecologiste.

personne a des scans, j'ai rien trouvé et ce m'intrigue car cela me semble ilogique.

Si je le retrouve, je te le scannerai.
Edit : ce n'est pas dans le 11, peut-etre dans le n°2, je vais chercher.

azaazel a écrit:
pour la sureté sur l'EPR etc. c'est normal c'est une centrale, c'est pas un bunker...

Il n'empeche qu'étant donné les risques d'attentat, ils pourraient concevoir des centrales qui résistent à des crashs d'avion : il suffit d'enfouir le réacteur.

azaazel a écrit:
puis les seul aéronefs a avoir sur volé une centrale sont toujours des petits appareils pas des appareils de ligne

Heureusement il n'y a pas encore eu d'attentat de ce type.

azaazel a écrit:
qui eux seul peuvent réellement endomager une centrale, quand a La Hague je me renseignerai sur sa structure un peu plus tard.

Pour les bombes c'est pareil... c'est bien de poser une bombe dans une centrale, mais la bombe peut elle endomagé le coeur ? le stock de matiere fissible ?

Demande leur ! Mr. Green
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Kristo



Site Admin
Site Admin
Inscrit le: 02 Juin 2006
Messages: 851
Localisation: Paname

MessagePublié le: Mar 14 Nov 2006, 18:24    Sujet du message: Répondre en citant

Le rapport sur le nucléaire et l'effet de serre, dont je parlais, est bien dans le n°2 de l'Ecologiste (hiver 2000), pages 58/59. C'est une étude de Wise.

EDF elle même a reconnu (dans la Revue Générale Nucléaire de janv/fev 2000) qu'en faisant un bilan global pour la "construction, l'extraction, le traitement, la conversion, le transport, le retraitement et le stockage des déchets", ses centrales nucléaires sont responsables de l'émission de 2.25 MILLIONS DE TONNES DE CO2 par an. Ce qui rend ses émissions comparables à une solution basée sur des centrales au gaz... sans les avantages de la cogénération et de la sécurité, entre autres.

En attendant que je remette la main sur cet article, tu peux lire ceci :

Citation:
"Le nucléaire n'est pas une source d'énergie "durable", pour les raisons suivantes :

- les investissements dans les projets nucléaires absorbent des financements qui font cruellement défaut aux programmes d'efficacité énergétique, alors que ceux-ci offrent en général un coût spécifique de réduction des émissions de gaz à effet de serre bien inférieur à celui du nucléaire ;

- les programmes nucléaires ont un ensemble d'effets systémiques négatifs, comme le besoin de grands réseaux électriques inefficaces, le besoin de personnel hautement qualifié, le blocage de l'innovation dans les domaines de l'approvisionnement et de la demande, et du développement de petites unités de production performantes ;

- les pays ayant recours au nucléaire figurent parmi les plus gros émetteurs de CO2 au monde, parce que les centrales de grande taille - qu'il s'agisse ou non de centrales nucléaires- ont tendance à conduire à des surcapacités structurelles à long terme et à stimuler la consommation d'électricité au lieu de favoriser son utilisation rationnelle ;

- le nucléaire ne produit que de l'électricité, alors qu'une partie importante des besoins énergétiques des sociétés modernes concernent la chaleur (ou le froid). Quand cela est pris en compte, le nucléaire perd ses avantages en termes d'effet de serre au profit des installations de cogénération au gaz, et ses émissions de gaz à effet de serre sont beaucoup plus importantes que celles des installations de cogénération au biogaz ;

- le nucléaire demeure une source d'énergie dangereuse, particulièrement difficile à contrôler, comme l'a encore montré l'accident survenu en 1998 à Tokai-Mura au Japon. Le problème des déchets nucléaires n'est pas encore résolu, et la prolifération nucléaire constitue une des menaces les plus importantes au niveau international."

Source : Changement climatique et énergie nucléaire [PDF, 560 Ko] Mycle Schneider, Directeur de WISE-Paris, Rapport commandité par le World Wide Fund for Nature, édition française, août 2000.


Graphique extrait de ce document :

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
azaazel



Invité



MessagePublié le: Mer 15 Nov 2006, 20:23    Sujet du message: Répondre en citant

-EFFET DE SERRE

sans vouloir vous vexé mais c'est de la pub ( pour pas dire de la propagande ) le pdf du wwf:

Citation:
Campagne Changements Climatiques WWF
Le réchauffement de la planète et les changements climatiques nuisent gravement à
la survie de nombreuses espèces animales et végétales ainsi qu’au bien-être de la
population mondiale.
L’objectif du WWF, d’ici 2001, est de s’assurer que les pays industrialisés amorcent
une baisse durable de leurs propres émissions de CO
, gaz principalement
2
responsable de ce réchauffement. Cette initiative est le premier pas vers une
réduction importante des émissions d’ici 2010.


Et c'est quoi ce parrallele entre les pays qui produisent de l'électricité par le nucléaire et la production de C02 ??? deplus, a aucun endroit on explique, juste des pourcentage TRES globaux.

Répartition de la production modiale nucléaire par rapport aux émissions de CO2 tiré du pdf du wwf.



voila la production nucléaire a droite les émission a gauche ( le titre tend a pensé l'inverse ), donc en rouge "nous" donc plus il y a de nucléaire mois il y a de CO2 produit.

Prenez non pas l'EU mais que la France et c'est encore pire :

80% de nucléaire et combien de %age de rejet de CO2 ???
par raport a l'Allemagne ???

Je vois vraiment pas comment le nucléaire rejeteré du CO2 ?
juste de l'eau, puis même acheminé 8 900 Tonne d'uranium par an ca doit représenté 2-3 cargo par an a tout cassé.

La production nucléaire n'engendre pas de pollution dans l'atmosphére quoi que vous en disez ! Idea


Citation:
Une énergie qui ne pollue pas l'atmosphère

Evaluer l'impact environnemental d'une source d'énergie, ce n'est pas seulement mesurer les nuisances qu'elle provoque. C'est aussi mesurer les nuisances qu'elle permet d'éviter par rapport aux autres sources d'énergie assurant une production équivalente. De ce point de vue, il convient de mentionner la caractéristique écologique majeure des centrales nucléaires : elles ne provoquent aucune pollution de l'atmosphère car elles ne rejettent ni gaz à effet de serre (tel le gaz carbonique : CO2) ni autres produits polluants (tels le dioxyde de soufre et l'oxyde d'azote) contrairement aux centrales électriques brûlant des combustibles fossiles, charbon, gaz, pétrole.


C'est ainsi, par exemple, que le remplacement d'une centrale à charbon de type classique de 1000 mégawatts électriques par une centrale nucléaire de puissance équivalente permet d'éviter le rejet à l'atmosphère d'environ 7 millions de tonnes de gaz carbonique CO2 et de 30 000 tonnes de soufre par an.




Si l'on prend en compte l'ensemble du parc de centrales nucléaires en France, les rejets évités en un an sont de l'ordre de 400 millions de tonnes de CO2, 2 millions de tonnes de dioxyde de soufre, 1 million de tonnes d'oxyde d'azote et 80 000 tonnes de poussières.




Concrètement entre les années 1970 et 1990, la mise en service des centrales nucléaires et la diminution concomitante du recours aux énergies fossiles ont entraîné une réduction de la pollution atmosphérique en France : au niveau du parc électrique, les émissions de dioxyde de soufre et d'oxyde d'azote ont été réduites de 70% ; les émissions de CO2 ont été réduites de 40%, alors que la production d'électricité a plus que triplé dans la même période.




Comparaisons internationales : les quelques données statistiques suivantes permettent de prendre la mesure de la situation française par rapport à l'international :

- La production d'électricité est responsable d'environ 40 % des émissions de CO2 dues aux activités humaines au niveau mondial ; cette proportion est de 10% en France.

- Pour chaque kilowattheure produit, l'émission de CO2 est de 426 grammes en moyenne dans l'Union Européenne contre 67 grammes en France. Cette situation est due non seulement au nucléaire mais aussi au recours à l'hydroélectricité, qui interviennent respectivement pour 78% et 15% dans la production nationale d'électricité. En France, pour chaque kilowattheure produit, les émissions de CO2 sont 7 fois moins élevées qu'en Allemagne ou au Royaume-Uni, 11 fois moins qu'au Danemark.



Au total, les effets conjugués du nucléaire, de l'hydraulique et de l'utilisation rationnelle de l'énergie permettent désormais à la France de se situer aux tout premiers rangs des pays industrialisés où l'atmosphère est le moins polluée par la production d'électricité.


Contre l'effet de serre et les pluies acides
Les pluies acides ainsi que l'effet de serre sont des menaces pour l'environnement. Certains produits polluants, rejetés notamment par les centrales électriques brûlant des combustibles fossiles contribuent à ces phénomènes (même si des programmes ont été lancés pour réduire le volume et la nocivité des effluents relâchés). Dans la mesure où elles n'émettent pas ces rejets polluants, tout en fournissant des quantités massives d'électricité, les énergies hydraulique et nucléaire peuvent apporter une contribution réelle à la préservation de l'atmosphère.




Nucléaire et réduction des gaz à effet des serre :

hypothèses statistiques

Dans l'hypothèse où le parc électrique des pays de l'OCDE aurait une structure identique à celle du parc français actuel, soit 78% d'électricité d'origine nucléaire, les résultats suivants pourraient être constatés :
- Une diminution d'environ 87% des émissions de CO2 liées à la production d'électricité dans l'OCDE ;
- Une diminution d'environ 32% des émissions de CO2, tous secteurs confondus, dans l'OCDE ;
- Une diminution d'environ 17% des émissions de CO2 liées à la production d'électricité dans le monde entier.
- En admettant qu'une telle situation ait prévalu au lendemain des accords de la Conférence de Kyoto (signés en décembre 1997), les objectifs de réduction mondiale des émissions de CO2 fixés par cette Conférence pour l'horizon 2012 auraient été largement atteints et dépassés.

un peu de pub aussi ^^ Wink

[url]http://www.sfen.org/fr/intro/nucleaire.htm [/url]



[url]http://www.industrie.gouv.fr/energie/nucleair/f1e_nuc.htm[/url]
- EMPLOIS

Citation:
- Emplois : en ce qui concerne la production d'électricité, le secteur nucléaire emploie plus de 100 000 personnes en France. Les entreprises du secteur nucléaire (hors EDF) emploient directement 58 000 personnes au sein du Commissariat à l'énergie atomique (CEA), d'AREVA et de l'agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra). L'exploitation des 58 tranches du parc nucléaire s'appuie sur 20 000 agents d'EDF et sur 20 000 intervenants d'entreprises extérieures. A ces effectifs s'ajoutent ceux des entreprises sous-traitantes, notamment pour les opérations de BTP, de démantèlement ou de maintenance.


pour les emploie combien cela en créré t il les éoliennes ?

-EXPORTATION

Citation:
- Exportation : la France détient une part importante du marché mondial du nucléaire. Ce secteur réalise en moyenne chaque année, un chiffre d'affaires à l'exportation compris entre 3 et 4,5 milliards d'euros, soit près de 16% de la facture énergétique.


En arrondissant a 1980 le début de la production du nucléaire des 58 réacteur ( corrigez moi si je me trompe car je spécule un peu là Laughing ), et a 4 G euros le gain d'exportation ( comme ca au pire ca ratrapera ^^ )
ca nous fais ( on est en 2006 ) du 26 * 4 000 000 000 = 104 000 000 000

soit 104 Milliard le programme total a couté 77 Milliards si je ne m'abuse, soit un gain mais je dois me trompé

bon allez je continurai plus tard @+
Revenir en haut de page
Kristo



Site Admin
Site Admin
Inscrit le: 02 Juin 2006
Messages: 851
Localisation: Paname

MessagePublié le: Jeu 16 Nov 2006, 1:10    Sujet du message: Répondre en citant

azaazel a écrit:
Et c'est quoi ce parrallele entre les pays qui produisent de l'électricité par le nucléaire et la production de C02 ???

C'est simple, de par leur organisation énergétique, ceux qui ont le plus de nucléaire sont aussi ceux qui produisent le plus de CO2.
C'est marqué dans le texte : "Les plus gros producteurs nucléaires sont également ceux dont les secteurs énergétiques engendrent les émissions les plus élevées de CO2. L'Europe Occidentale et les Etats-Unis produisent environ deux tiers de l'électricité nucléaire mondiale, et leur secteur énergétique produit 39 % des émissions de CO2 liées à l'énergie." etc...

azaazel a écrit:
Répartition de la production modiale nucléaire par rapport aux émissions de CO2 tiré du pdf du wwf.
(...)
voila la production nucléaire a droite les émission a gauche ( le titre tend a pensé l'inverse ), donc en rouge "nous" donc plus il y a de nucléaire mois il y a de CO2 produit.

Tu n'as pas tout compris... il faut aussi tenir compte du nombre d'habitants et comparer au reste du monde: ceux notés "Autres" dans le schéma, ont une consommation dérisoire par rapport à nous, surtout par habitant.

C'est aussi expliqué : "La même observation s'applique aux émissions globales de pays ou de régions. On note en effet une corrélation intéressante entre la production nucléaire et les émissions de CO2. (Voir figure 8 ). A eux seuls, les Etats-Unis, qui représentent moins de 5 % de la population mondiale, représentent plus de 25% des émissions totales de CO2 et produisent 29,4 % de l'électricité d'origine nucléaire. L'Europe Occidentale, avec moins de 6,5 % de la population mondiale représente environ 15 % des émissions de CO2 et 34 % de la production d'électricité d'origine nucléaire."

Capito ?

azaazel a écrit:
Prenez non pas l'EU mais que la France et c'est encore pire :
80% de nucléaire et combien de %age de rejet de CO2 ???

Je te donne quelques chiffres pour t'aider à comprendre :

Emission de CO2 en tonnes par habitant :
Etats-unis : 24.6
France : 9
Chine : 3.3
Inde : 2
Ce sont des chiffres venant du Ministère de l'environnement il y a qques années.

azaazel a écrit:
Je vois vraiment pas comment le nucléaire rejeteré du CO2 ?
juste de l'eau, puis même acheminé 8 900 Tonne d'uranium par an ca doit représenté 2-3 cargo par an a tout cassé.

La production nucléaire n'engendre pas de pollution dans l'atmosphére quoi que vous en disez ! Idea

Je t'ai fourni des chiffres, j'attends des arguments chiffrés (et pas seulement ceux du lobby nucléaire : SFEN = Société Française d'Energie Nucléaire)...

azaazel a écrit:
pour les emploie combien cela en créré t il les éoliennes ?

Je t'ai répondu par des chiffres d'une étude citée plus haut : 5 fois plus que le nucléaire.

azaazel a écrit:

-EXPORTATION (..)
En arrondissant a 1980 le début de la production du nucléaire des 58 réacteur ( corrigez moi si je me trompe car je spécule un peu là Laughing ), et a 4 G euros le gain d'exportation ( comme ca au pire ca ratrapera ^^ )
ca nous fais ( on est en 2006 ) du 26 * 4 000 000 000 = 104 000 000 000

soit 104 Milliard le programme total a couté 77 Milliards si je ne m'abuse, soit un gain mais je dois me trompé

Ces chiffres approximatifs n'incluent pas les couts cachés et futurs : démantèlement et gel des centrales pendant des millénaires, gestion des déchets pendant des dizaines de milliers d'années, et autres couts environnementaux (pollutions et gigantesques lignes à haute tension) qu'on ne peut chiffrer.
Mais même si on fout la planète en l'air il y aura toujours un économiste pour dire que la fin du monde peut être rentable... Tu savais que si on coupe une jambe à tous les français, c'est très bon pour le PIB ?
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
azaazel



Invité



MessagePublié le: Jeu 16 Nov 2006, 13:01    Sujet du message: Répondre en citant

Salut

là ou je suis je peu pas voir les pdf je revéré ca demain, mais juste explique moi toi comment le nucléaire produit du CO2 ??? là je bloque.

Citation:
Capito ?


j'ai compris surtout que c'est des comparaisons bidons.

Si ta un graphe des emissions de CO2 dans le secteur énergie en fonction du % de production nucléaire là ca serat intéressant.


azaazel a écrit:

Citation:
-EXPORTATION (..)
En arrondissant a 1980 le début de la production du nucléaire des 58 réacteur ( corrigez moi si je me trompe car je spécule un peu là Laughing ), et a 4 G euros le gain d'exportation ( comme ca au pire ca ratrapera ^^ )
ca nous fais ( on est en 2006 ) du 26 * 4 000 000 000 = 104 000 000 000

soit 104 Milliard le programme total a couté 77 Milliards si je ne m'abuse, soit un gain mais je dois me trompé

Ces chiffres approximatifs n'incluent pas les couts cachés et futurs : démantèlement et gel des centrales pendant des millénaires, gestion des déchets pendant des dizaines de milliers d'années, et autres couts environnementaux (pollutions et gigantesques lignes à haute tension) qu'on ne peut chiffrer.
Mais même si on fout la planète en l'air il y aura toujours un économiste pour dire que la fin du monde peut être rentable... Tu savais que si on coupe une jambe à tous les français, c'est très bon pour le PIB ?



quoi qu'il en soit le nucléaire nous a rapporté plus d'argent que ce qu'il nous a couté pour l'instant, donc même si on paye 10-20 millard etalé sur 30 ans pour le démantelement ca sera quand même rentable.


Bref, le nucéaire etait la bonne solution a prendre dans les années 70.

@+

_________________

Atom for peace.
Revenir en haut de page
Kristo



Site Admin
Site Admin
Inscrit le: 02 Juin 2006
Messages: 851
Localisation: Paname

MessagePublié le: Jeu 16 Nov 2006, 19:13    Sujet du message: Répondre en citant

azaazel a écrit:
mais juste explique moi toi comment le nucléaire produit du CO2 ??? là je bloque.

Pour tout processus industriel il faut déplacer du personnel, du matériel, extraire ou fabriquer des matériaux ou des usines ou des lignes haute tension etc, tout cela consomme du pétrole ou d'autres énergies polluantes...
Faut-il le répéter? EDF elle-même a reconnu (dans la Revue Générale Nucléaire de janv/fev 2000) qu'en faisant un bilan global pour la "construction, l'extraction, le traitement, la conversion, le transport, le retraitement et le stockage des déchets", ses centrales nucléaires sont responsables de l'émission de 2.25 MILLIONS DE TONNES DE CO2 par an.

azaazel a écrit:
Citation:
Capito ?

j'ai compris surtout que c'est des comparaisons bidons.
Si ta un graphe des emissions de CO2 dans le secteur énergie en fonction du % de production nucléaire là ca serat intéressant.

Si je retrouve l'Ecologiste n°2 je le scannerai il doit y avoir d'autres graphiques.

azaazel a écrit:
quoi qu'il en soit le nucléaire nous a rapporté plus d'argent que ce qu'il nous a couté pour l'instant, donc même si on paye 10-20 millard etalé sur 30 ans pour le démantelement ca sera quand même rentable.
Bref, le nucéaire etait la bonne solution a prendre dans les années 70.

Je ne sais pas si nos arrière - arrière - arrière - arrière - arrière - arrière - arrière - arrière - arrière - arrière - arrière - arrière - arrière - arrière - arrière - arrière - arrière - arrière - arrière - arrière - arrière - arrière - arrière - arrière - arrière - arrière - arrière - arrière - arrière - arrière - arrière - arrière - arrière - arrière - arrière - arrière - arrière - arrière - arrière - arrière - arrière - arrière - arrière - arrière - arrière - arrière - arrière - arrière - arrière - arrière - arrière - arrière - arrière - arrière - arrière - petits enfants qui auront nos déchets sur les bras seront d'accord...
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
azaazel



Invité



MessagePublié le: Ven 17 Nov 2006, 13:17    Sujet du message: Répondre en citant

Pour tout processus industriel il faut déplacer du personnel, du matériel, extraire ou fabriquer des matériaux ou des usines ou des lignes haute tension etc, tout cela consomme du pétrole ou d'autres énergies polluantes...
Faut-il le répéter? EDF elle-même a reconnu (dans la Revue Générale Nucléaire de janv/fev 2000) qu'en faisant un bilan global pour la "construction, l'extraction, le traitement, la conversion, le transport, le retraitement et le stockage des déchets", ses centrales nucléaires sont responsables de l'émission de 2.25 MILLIONS DE TONNES DE CO2 par an.


La je suis ok, mais alors c'est pareil pour les éoliennes, les cellules photovoltaïques tec car ils faut extraire les mineraux, le transportés contruire des usines ( et plein d'usine car il faut construire des miliers d'éoliennes ) toutes les energies sont logé a la même enseigne.


Si ta un lien, ou pdf d'EDF ( pas le WWF ou GREENPEACE ) qui affirme que le cycle nucléaire produit 2.25 Méga Tonnes de CO2 alors je suis preneur, j'ai rien trouvé ( sur la Revue Générale Nucléaire de janv/fev 2000 . ) Crying or Very sad

et le cycle complet du pétrole c'est combien ?
Car 2.25 Méga Tonnes c'est pour toute la France d'aprés ce que je comprend, si oui ca me parais normal. Le BTP rejette énormément de CO2 donc ^^

____________________
Atom for peace
Revenir en haut de page
Kristo



Site Admin
Site Admin
Inscrit le: 02 Juin 2006
Messages: 851
Localisation: Paname

MessagePublié le: Ven 17 Nov 2006, 14:18    Sujet du message: Répondre en citant

azaazel a écrit:
La je suis ok, mais alors c'est pareil pour les éoliennes, les cellules photovoltaïques tec car ils faut extraire les mineraux, le transportés contruire des usines ( et plein d'usine car il faut construire des miliers d'éoliennes ) toutes les energies sont logé a la même enseigne.

Pour toutes les énergies il faut effectivement faire un bilan global de tout le cycle de production. Mais je ne pense pas qu'on puisse contester que les énergies renouvelables sont imbattables sur le plan écologique. Et bientôt elles le seront également sur le plan économique (et elles auraient pu l'être plus tot si l'état y avait investi comme il l'a fait pour les autres énergies).

azaazel a écrit:
Si ta un lien, ou pdf d'EDF ( pas le WWF ou GREENPEACE ) qui affirme que le cycle nucléaire produit 2.25 Méga Tonnes de CO2 alors je suis preneur, j'ai rien trouvé ( sur la Revue Générale Nucléaire de janv/fev 2000 . ) Crying or Very sad

Va voir http://www.sfen.org/fr/docu/revuegenerale.htm
et essaie de leur demander si tu veux...

azaazel a écrit:
et le cycle complet du pétrole c'est combien ?

Et quelle est la meilleure maladie? La peste ou le choléra ? Mr. Green
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Kristo



Site Admin
Site Admin
Inscrit le: 02 Juin 2006
Messages: 851
Localisation: Paname

MessagePublié le: Dim 19 Nov 2006, 18:19    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai retrouvé le n°2 de l'Ecologiste, avec l'article dont je parlais. Je lance un fil sur ce sujet ici, avec un scan de l'article.
Bonne lecture.
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Le Landais



Invité



MessagePublié le: Dim 17 Déc 2006, 11:56    Sujet du message: Répondre en citant

Christophe a écrit:
Tristan a écrit:
Tu dit que la zone est protégé.

Je te renvoi vers une action de greenpeace, qui consitais à envoyer un ULM au dessu de la Hague.

Il on mit trés longtemps à réagir et l'ULM était déja loin quand il on réagi.

Je ne trouve plus le lien sur le site de Greenpeace, mais je vais le chercher.


C'est ici :
Insécurité nucléaire: la preuve en image
Un pagojet (aile volante motorisée) franchit sans aucune difficulté la zone interdite aérienne de la centrale nucléaire de Flamanville.
http://www.greenpeace.org/france/photosvideos/videos?page=2

Il y a eu aussi des survols de la Hague en avion, même après le 11 septembre.


Je en saisie pas bien la pertinence de la reponse, en effet je vois pas ce que pourrai faire un pagojet meme avec une ceinture d'explosif sur l'enveloppe en beton armée prevu pour resister a un avion du coeur d'une centrale nucléaire. Pour un avion le probleme est different puisqu'il est largement detectable au radar, et en effet des batteries d'ASPIC ou de CROTALES sont en place aux abords des centrales. Un aspic peut tirer tres pres, donc avoir un avion a quelques centaines de metres seulement. et un avion de tourisme sur le coeur d'une centrale nucléaire ne fera pas grand mal. (autant d'un deltaplane sur une tour new-yorkaise).

Cordialement
Le Landais
Revenir en haut de page
Kristo



Site Admin
Site Admin
Inscrit le: 02 Juin 2006
Messages: 851
Localisation: Paname

MessagePublié le: Dim 17 Déc 2006, 12:29    Sujet du message: Répondre en citant

Le Landais a écrit:
Je en saisie pas bien la pertinence de la reponse, en effet je vois pas ce que pourrai faire un pagojet meme avec une ceinture d'explosif sur l'enveloppe en beton armée prevu pour resister a un avion du coeur d'une centrale nucléaire.

Je suppose que même quelqu'un à pied, qui pénètrerait et poserait de l'explosif au "bon" endroit, ou lancerait une roquette, pourrait faire des dégats qui nuiraient à la sécurité d'une centrale.
Voir ici http://nucleaireforum.free.fr/forum/viewtopic.php?t=66
notamment l'article "SABOTAGE - CENTRALES NUCLÉAIRES : UN JEU D'ENFANT"

Le Landais a écrit:
Pour un avion le probleme est different puisqu'il est largement detectable au radar, et en effet des batteries d'ASPIC ou de CROTALES sont en place aux abords des centrales.

Je doute que des batteries anti-aériennes soient opérationnelles auprès de toutes les centrales nucléaires françaises. Peux-tu nous donner une source à ce sujet ? A ma connaissance c'était le cas auprès de la Hague après le 11 septembre 2001, mais je ne sais pas si c'est encore le cas aujourd'hui. Ce serait bien entendu souhaitable même si c'est un surcout et un risque supplémentaire (sauf si l'on fait confiance aux militaires).

Le Landais a écrit:
Un aspic peut tirer tres pres, donc avoir un avion a quelques centaines de metres seulement. et un avion de tourisme sur le coeur d'une centrale nucléaire ne fera pas grand mal. (autant d'un deltaplane sur une tour new-yorkaise).

Sur une centrale moyenne oui, mais sur la Hague, un avion de tourisme tombant sur une piscine de plutonium pourrait provoquer 80 fois Tchernobyl et donc rendre l'Europe entière inhabitable.
Voir liens sur le même fil : http://nucleaireforum.free.fr/forum/viewtopic.php?t=66
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Le Landais



Invité



MessagePublié le: Dim 17 Déc 2006, 13:06    Sujet du message: Répondre en citant

Christophe a écrit:

Le Landais a écrit:
Pour un avion le probleme est different puisqu'il est largement detectable au radar, et en effet des batteries d'ASPIC ou de CROTALES sont en place aux abords des centrales.

Je doute que des batteries anti-aériennes soient opérationnelles auprès de toutes les centrales nucléaires françaises. Peux-tu nous donner une source à ce sujet ? A ma connaissance c'était le cas auprès de la Hague après le 11 septembre 2001, mais je ne sais pas si c'est encore le cas aujourd'hui. Ce serait bien entendu souhaitable même si c'est un surcout et un risque supplémentaire (sauf si l'on fait confiance aux militaires).


Oui il y a toujours des batteries AA pres de la hague et de certaines centrales, sources : EDSA (escadron de defense sol air) Cote d'argent, BA 118 Mont de marsan.
Un surcout a la rigueur, mais un petit surcout pour une plus grande securité ....
Un risque supplémentaire, je vois pas en quoi, et pour avoir vu travailler de mes yeux l'EDSA je t'assure que ce n'est pas un risque supplémentaire, et je trouve dommage que tu mettes en doute les capacités opérationnels et le professionnalisme de gens qui mettent leur vie en danger pour defendre la tienne .....
Revenir en haut de page
Kristo



Site Admin
Site Admin
Inscrit le: 02 Juin 2006
Messages: 851
Localisation: Paname

MessagePublié le: Dim 17 Déc 2006, 20:23    Sujet du message: Répondre en citant

Le Landais a écrit:
Oui il y a toujours des batteries AA pres de la hague et de certaines centrales, sources : EDSA (escadron de defense sol air) Cote d'argent, BA 118 Mont de marsan.


Peux-tu s'il te plait donner un lien pour ta source?

Tu peux voir ici que les batteries de missiles ne sont restées que quelques mois à la Hague après le 11 septembre, comme je le pensais :

Citation:
Manche: un nouveau radar pour la protection des sites nucléaires sensibles
21/04/2005 - Un radar fixe de type Centaure pour la surveillance de l'espace aérien est en construction à Maupertus, près de Cherbourg (Manche), et sera amené à remplacer l'actuel radar mobile de type Aladin mis en place pour la protection des sites nucléaires sensibles du nord-Cotentin après les attentats du 11 septembre 2001. "Depuis le 11 septembre 2001, la France a renforcé son dispositif radar de surveillance de l'espace aérien. A ce titre, depuis 2001 sur la presqu'île du Cotentin un radar tactique a été positionné à la Hague", rappelle le Sirpa Air. "La situation générale pérennisant ce besoin, sur ordre du ministre de la Défense, il a été décidé par l'Etat major de l'Armée de l'air de remplacer l'ANGD (radar tactique Aladin de nouvelle génération, NDLR) par un radar d'infrastructure de type Centaure", selon cette même source. Le nouveau radar "doit assurer la détection en couverture basse altitude de tout type d'aéronefs en vue de protéger les points sensibles du Cotentin (arsenal de Cherbourg, station de retraitement de la Hague en particulier)", note le Sirpa dans un communiqué. Il viendra compléter le dispositif de surveillance de l'espace aérien français et couvrira "une zone qui n'était pas forcément couverte par les autres radars à basse altitude", a précisé le commandant Eric Brun du Sirpa Air. Le Centaure est un radar panoramique à longue portée (environ 180 km) piloté à distance et sa livraison est prévue au courant de l'été. L'arrivée du Centaure permettra le démantèlement du radar mobile de type Aladin mis en place au lendemain du 11 septembre 2001 avec des batteries de missiles sol-air Crotale qui n'étaient restées que quelques mois sur place.


D'autres articles à ce sujet :

Citation:
Un avion et une centrale nucléaire...

03/09/04 - Deux Belges qui survolaient vendredi le littoral franco-belge à bord d'un avion de tourisme se sont posés en catastrophe sur la piste d'un club d'aéromodélisme, après avoir failli percuter la centrale nucléaire de Gravelines (Nord), a-t-on appris de sources concordantes.
Les deux hommes, âgés de 54 ans, survolaient le secteur sous un soleil radieux quand leur appareil a été victime d'une panne de moteur à quelques encablures de la centrale et de son très dense réseau de lignes à très haute tension, ont précisé les pompiers et gendarmes.
Après avoir survolé la zone en détresse, ils ont finalement réussi à se poser sur la piste d'atterrissage... d'un club d'aéromodélisme, faite pour des avions miniatures télécommandés et très courte. Le pilote et son co-pilote, anversois, ont évité un arbre en bout de piste et effectué un spectaculaire tête-à-queue, avant de mettre fin à leur vol frénétique, choqués mais indemnes.


Citation:
LA DEPECHE DU MIDI 10/06/03
VIENNE - Malgré le plan Vigipirate

Qui a survolé la centrale nucléaire ?

La centrale nucléaire de Civaux (Vienne) a été survolée deux fois la semaine dernière par des appareils non identifiés, malgré le plan vigipirate, a-t-on appris hier auprès de la préfecture qui a annoncé qu'une enquête sera ouverte.

Un appareil non identifié a ainsi survolé jeudi à basse altitude la centrale nucléaire. Selon le témoignage d'un employé EDF chargé de la sécurité, un monomoteur est passé vers midi.

Il ne s'agissait pas d'un appareil du SAMU, des pompiers, d'EDF ou d'un autre organisme connu pour utiliser ce type d'appareil dans le département.

une surveillance très étroite

Ce survol était le second en trois jours effectué au-dessus de la centrale de Civaux par un appareil non identifié.

Le 2 juin, un hélicoptère blanc avec des bandes bleues est passé au-dessus du site sans effectuer de vol stationnaire ou circulaire.

Dans le cadre du plan de sécurité anti-terroriste Vigipirate, les centrales nucléaires font normalement l'objet d'une surveillance très étroite, qui a été encore renforcée depuis les attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis.

Un aéronef ne doit pas pénétrer dans une zone de 5 km de rayon autour d'une centrale nucléaire et voler à moins de 36 000 pieds, sauf autorisation spéciale.

« Ce survol n'a pas déclenché une grande inquiétude mais nous recherchons néanmoins activement cet appareil », a indiqué le lieutenant-colonel Christian Chocquet, commandant le groupement de gendarmerie de la Vienne après le passage de l'hélicoptère le 2 juin.

Dans les deux cas, le pilote aurait dû s'identifier à la tour de contrôle de l'aéroport de Poitiers-Biard ou de celle d'autres petits aéroports aux alentours comme ceux de Châtellerault et Chauvigny.

Ces incidents montrent « que la protection des installations nucléaires françaises est défaillante », affirme le réseau « Sortir du nucléaire ».

« inexistants »

« On peut imaginer que ces survols permettent de tester, avant une véritable attaque, les plans de sécurité. Force est de constater qu'ils sont inexistants », dénonce le réseau, qui affirme regrouper 650 associations.

La fédération anti-nucléaire rapproche ces incidents de la traversée de grandes agglomérations par des convois ferroviaires transportant des déchets nucléaires, comme ce fut le cas le 19 mai dernier à Bordeaux, sans protection particulière. « Un commando aurait tout aussi bien pu plastiquer le wagon nucléaire » dit-elle.

Le réseau d'associations « exige des mesures immédiates avant qu'un désastre se produise », demandant une nouvelle fois à terme la fermeture des centrales françaises.


Voir ici aussi : http://www.dissident-media.org/infonucleaire/terro2.html
Citation:
Le Figaro du 12/03/02

L'affaire du rapport manipulé de la Hague

Alors que le ministère de la Défense a retiré la semaine dernière les missiles sol-air Crotale autour de la Hague, la polémique portant sur les conséquences d'une attaque terroriste sur l'usine de retraitement de la Cogema vient de se déplacer sur le terrain judiciaire. (...)



Le Landais a écrit:
Un surcout a la rigueur, mais un petit surcout pour une plus grande securité ....

Ce serait bien si le coût de l'électricité nucléaire n'était pas si élevé.
Sans compter le coût du démantèlement et du gel des sites pendant des dizaines d'années voire davantage. Je ne parle même pas du coût environnemental, qu'on paiera un jour ou l'autre.
Et quelque soit le mode de calcul, le coût des énergies renouvelables est en train de passer en dessous de celui des énergies fossiles et nucléaires.

Le Landais a écrit:
Un risque supplémentaire, je vois pas en quoi, et pour avoir vu travailler de mes yeux l'EDSA je t'assure que ce n'est pas un risque supplémentaire, et je trouve dommage que tu mettes en doute les capacités opérationnels et le professionnalisme de gens qui mettent leur vie en danger pour defendre la tienne .....

J'ai eu le déplaisir de faire mon service militaire et j'ai pu voir là de sacrés spécimens de gens irresponsables, à tous les grades, chez les engagés. De l'alcoolique invétéré courant après les appelés pour se les taper au psychopathe sorti d'un asile psychiatrique qui dégaine son arme chargée contre la tempe d'un appelé.
Et c'était dans un régiment sensé être l'élite de l'armée française.
Je pense que la guerre est trop dangereuse pour être confiée à des militaires.

Ce qui est sûr c'est qu'il n'y a pas besoin de batterie anti aérienne pour défendre des éoliennes. Même si dans le pire des cas, des cons viennent y mettre le feu (comme récemment), il n'y a pas de risque pour la population.
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Le Landais



Invité



MessagePublié le: Dim 17 Déc 2006, 22:24    Sujet du message: Répondre en citant

Je n'ai pas de lien pour ma source, c'est une personne en chaire et en os lol, un personnel de l'EDSA, mais peut etre avait il des infos erronées. En tout cas il est certains que pour les périodes a risque (G8-commemorations du debarquements, etc) il a été posté pres de centrales. De plus, sur la base, il y a en permanance une patrouille opérationnele, la PO, prete a decoller a tout instant pour intercepter un avion non identifié ou approchant une zone interdite. ils decollent assez souvent pour proteger la base aérienne (base nucléaire) et les petits coucou qui se font chouffés par des mirages 2000 ou F1 comprennent assez vite leur erreur, il en va de meme pres des centrales.
Pour l'avion en effet je suis surpris, mais il n'en reste pas moins qu'un monomoteur sur un coeur de centrale nucléaire prevu pour resister a bien plus ca ne m'effrai pas particulierement. Un avion de ligne aurai effectué ce vol aurai eu de gros problemes.
pour ce qui est de ta vision de l'armée je concoit que ce que tu as vu ai pu exister et existe encore a une tres petite echelle, mais pour cotoyer pas mal de militaires je t'assure que ca a bien changé, et que la professionalisation de l'armée a été tres bénéfique a ce sujet. Je pense qu'ils valent plus que ceux que tu decrit, et leur intervention a été appreciée a plusieurs reprise par nos ressortissants qui j'en suis sur respectent particulierement ces hommes.

Encore merci de prendre le temps de repondre a mes questions
Revenir en haut de page
Montrer les messages depuis:   
Publier un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum nucléaire - Désobéir Index du Forum -> Divers Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
Page 2 sur 3

 
Sauter vers:  
Vous pouvez poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group  /  Traduction par : phpBB-fr.com

Retour à l'index    Non au M51   Désobéir    Ajout aux favoris       Mentions légales          Site
Meter