Forum nucléaire - Désobéir Index du Forum Forum nucléaire - Désobéir
Non au missile M51 / Le Manifeste des Désobéissants
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Témoignages suite à la journée du 4 avril

 
Publier un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum nucléaire - Désobéir Index du Forum -> Contre-sommets de l'OTAN : Strasbourg 2009, Lisbonne 2010
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Kristo



Site Admin
Site Admin
Inscrit le: 02 Juin 2006
Messages: 848
Localisation: Paname

MessagePublié le: Sam 23 Mai 2009, 11:32    Sujet du message: Témoignages suite à la journée du 4 avril Répondre en citant

Un témoignage trouvé sur internet...

Sommet de l’OTAN

Bonjour à tous,

Nous y voilà donc, à essayer d’expliquer un peu cette semaine hors-norme vécue à Strasbourg.

Pour ma part, j’étais d’abord simplement prête à aller manifester puis suis allée à un stage sur Colmar autour de la désobéissance civile. Mis en place par les Désobéissants, ce stage avait pour but de réfléchir à l’action directe non-violente. (infos sur le site des désobéissants : http://www.desobeir.net/). On a rencontré plein de gens motivés, en recherche de sens et ca nous a bien remué l’esprit.

La semaine a commencé avec des rendez-vous réguliers organiser une action non-violente pendant le sommet de l’OTAN. Rencontre de gens très différents : des qui sont foncièrement non-violents, d’autres qui ont commencé par réagir de manière violente en se rendant ensuite compte que leur message ne passait pas, des qui se posaient des questions à savoir où placer leur colère (violence/non-violence). Avec les blacks blocs utilisant la violence, des discussions ont lieu (un peu) : ils ont des moyens autres pour atteindre un objectif commun à tous… Dans les sommets, ils sont toujours là et vivent en parfaite harmonie avec les pacifistes (ce qui est vrai.). Je ne suis pas convaincue, peu cherchent à réellement échanger des idées.

Le jeudi, un petit passage au village auto-géré situé en périphérie de Strasbourg où je découvre plein de militants décidés à manifester samedi. Une manifestation improvisée de soutien à la personne décédée lors du G20 à Londres se met en place. Partent d’abord beaucoup de gars en noir, dont on a tant entendu parlé. Je pars aussi pour me faire ma propre opinion sur ces gars tant redoutés des médias… A la première caserne militaire, caillassage en règle des fenêtres… Leur méthode est donc bien au point ! Je m’en vais j’en ai vu assez…

La police, quant à elle, commence aussi à faire monter la pression au village en se rapprochant fortement du camp auto-géré… Pendant les 3 jours qui ont précédés la manifestation, alors que la police ne devait pas être présente sur le camp et aux alentours (suite à des négociations avec la préfecture), elle s’est approchée pour créer un climat de tension de plus en plus fort. Un jeu de chat et de souris se met en place entre violents et policiers… Les cow-boys et les indiens tous les soirs… Pas très concluant et moyennement rassurant pour la manif de samedi.

Le vendredi, derniers préparatifs pour les actions de samedi, on se retrouve au camp pour une réunion et à partir de 16h, il est de nouveau encerclé par la police qui ne veut plus laisser sortir personne… La tension remonte, je pars à pied avec d’autres… Des blocages des routes ont été mis partout par les forces de l’ordre mais on réussit tout de même à sortir pour rejoindre la ville… Avec quelques barbelés en plus, on se sentirait presque dans un village assiégée…

Le samedi, je fais du vélo de 4H du matin à 11h30 pour voir par où peuvent passer les personnes qui souhaitent bloquer des accès routiers de manière non-violente, pour prévenir de l’arrivée de groupes violents, pour aiguiller les gens. Tous les ponts menant au centre-ville sont bloqués dès 4h du matin, les accès entre la ville et le village auto-géré aussi : les manifestants sont parqués dans le village et ne peuvent pas passer. A force de chercher pourtant, certains groupes non-violents arrivent à bloquer des axes importants en retardant alors des délégations nationales… Est-ce cela ou autre chose : le rendez-vous symbolique de la poignée de main entre la France et l’Allemagne a une heure de retard… C’est donc un succès pour le collectif « Bloc-NATO » qui s’était monté pour retarder le sommet de manière pacifique.

Vers 11H30, j’arrive au début de la manifestation … Là, c’est la bataille rangée entre black blocks et forces de l’ordre. Les manifestants s’entassent en attendant l’accalmie, sans pouvoir réagir, les lacrymos pleuvent. Vers 12h30, les forces de l’ordre laissent enfin passer les manifestants pour aller au point de rendez-vous, le Port du Rhin. Pas un policier en vue… Les violents saccagent une station-essence, les panneaux de signalisation, un radar : tous les symboles de l’Etat et du capitalisme.

A la frontière 7000 allemands sont bloqués et ne peuvent pas venir manifester… Des centaines de manifestants arrivant par les routes ne pourront pas rejoindre la manif, aux barrages on peut rentrer à pied mais les forces de l’ordre ne nous promettent pas de pouvoir ressortir… Ce ne sont pas des centaines mais des milliers de manifestants qui ont été empêchés de rejoindre la manifestation… Ainsi que le service de sécurité interne à la manifestation…

Et la destruction continue : Les blacks blocks mettent feu à l’ancien poste de douane. Une sorte de tourisme militant se met en place : « Oh on va prendre des photos, waouh, ca crame, on va voir »… Avec la fatigue, je commence vraiment à ne plus supporter ni les gars en noir, ni les manifestants voyeurs… Le distributeur de billets est détruit ainsi que l’office de tourisme… Ils ne touchent pas à la pharmacie !

Les forces de l’ordre commencent à bloquer les accès à l’entrée du champ où tout le monde attend. Ca devient vraiment la panique, les gens se mettent à courir, des jeunes du quartier se retrouvent coincés aussi. Une fois que nous sommes tous parqués, ils tirent des bombes lacrymogènes et assourdissantes sans distinction… On se réfugie sur un chemin de fer… La manif démarre quand même. Mais, à quatre, on décide de rentrer parce que nerveusement ce n’est plus tenable et que le message de paix est brouillé à nos yeux…

C’est un quartier entier qui a été sacrifié, le quartier où je suis présente avec ATD Quart Monde pour lire des livres les samedis… ! Les forces de l’ordre ont mis 1h15 à intervenir sur le quartier laissant donc la possibilité d’une destruction totale des biens matériels. Je suis en colère car ce quartier n’avait pas besoin de ça pour être déjà démuni… On laisse toujours les mêmes personnes en pâture… Il n’y avait pas un policier quand les destructions ont commencé : ils étaient retournés au centre-ville pour sécuriser le passage de nos représentants de la République. 1h20 pour réagir, c’est incompréhensible !!

De plus, plus les témoignages tombent, plus on se rend compte que les forces de l’ordre ont laissé un quartier disparaître en fumée pour aussi décrédibiliser une manifestation pacifiste. Les témoignages sont nombreux d’humiliation par les forces de l’Ordre, de dérapages, d’infiltration même dans les groupes violents ou non-violents… Si aujourd’hui un quartier reste à reconstruire, il faut aussi réagir pour rappeler que lors de dérapages, les forces de l’ordre ne doivent être ni toutes puissantes et ni inattaquables.

Si je me suis sentie respectée par les Forces de l’Ordre en début de semaine, la fin a été d’une toute autre envergure. Un test grandeur nature a été fait à Strasbourg pour continuer à enlever les tabous des gens … Cette fois, c’est la mise en état de siège d’une ville… Tout s’est bien passé, il n’y a eu que très peu de réactions de mécontentement alors que ce sont nos libertés qu’on bafoue…

Donc restons tous attentifs aux changements diffus qui se mettent en place dans notre société… Si on s’y met tous, on peut faire sortir de belles choses ! Je vous embrasse tous et espère que nous pourrons discuter de tout cela par écrit ou de vive voix pour continuer à alimenter le débat et la réflexion !!

Marie

Source : Le Sauvageon
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Kristo



Site Admin
Site Admin
Inscrit le: 02 Juin 2006
Messages: 848
Localisation: Paname

MessagePublié le: Sam 23 Mai 2009, 11:35    Sujet du message: Répondre en citant

Un autre trouvé ici

Un clown dans l’tierquar

Strasbourg, Tant à dire, et tant déjà dit. Je ne reviendrais donc que sur un pierre en particulier. Pas une de celles qui ont volé ; non, une de celles qui ont comme tant d’autres participé à la création de ce rempart solidaire entre les gens contre ce monde humanocide. Voilà l’histoire :

Celle d’un clown séparé de sa troupe parce qu’il n’y avait plus de place dans le bus collectif et promené d’un endroit à un autre de la ville pour tenter de la rejoindre, et puis laissé aux portes de la cité la plus chaude de Stras’ : le Neuhof.

Le promené c’est parce que des couples du coin à deux reprises l’ont pris en stop. Je sais pas si ca vous arrive souvent de faire du stop. À ce clown là, oui ;mais jamais pour traverser une ville. À Stras, ce we là c’était possible. C’était possible pas seulement parce que y’avait plus du tout de transport en commun. Non c’était possible surtout parce que tout le monde voulait apporter sa pierre à l’édifice. La plupart des habitants voulaient aider ceux qui avaient traversé la France ou l’Europe entière. Et leur offrir un bout de route ou une indication était leur moyen de le faire. Plaisir.

Le laissé aux portes du Neuhof, c’est parce que c’est là qu’un des chauffeurs l’a posé. D’habitude dans les quartiers chauds, le blond au yeux bleux fais plutôt tâche, et on lui a déjà entaché la gueule pour ça. Du coup il flippait un peu de devoir traverser la cité avec son maquillage et son nez de clown en plus –histoire de passer complètement inaperçu : Ça a été que du bonheur ! Bonheur de pouvoir discuter avec les cailles, leur petits frères, leurs mères.

D’abord à l’arrêt de bus ou 20 personnes attendait le bus qui ne passerait pas. Que des messages de compliments et de félicitations aux gens du camp autogéré. Que des messages de haine à cet état humanocide qui au dessus faisait tourner un hélico parce qu’on devait ressembler à un dangereux attroupement (10 mères de familles et 10 mioches) et qui au coin de la rue lorgnait dans sa caméra. Une habitante ajoutant ‘vous voulez pas la faire sauter celle la aussi, elle regarde dans nos apparts’.

Un peu plus loin –après une demi heure de discut’ avec les petits qui réclamaient qu’on brule l’école, ou tout au moins qu’on pête les fenêtre, c’était aux grands frères de nous féliciter pour la remise en liberté de tous les deux roues à l’occasion de l’ouverture forcée du commissariat du quartier, ainsi que de l’auto réduction au liddle et à l’autre super du coin. L’invitation était alors lancée pour qu’il passe au village autogéré et que discussions s’engagent sur quel monde on voulait, parcequ’on était tous d’accord sur lequel détruire.

Enfin, avant de rentrer c’est un couple qui le remercia encore une fois pour tout ce qu’on faisait et qui du coup projetait vivement de venir à la manif du lendemain. Ils confièrent avant de partir que si le village avait été placé là, à l’extrême sud de la ville, c’est parcequ’il y avait entre lui et Stras zone rouge, un quartier, le Neuhof où d’habitude personne d’autre ne rentrait, ni les touristes, ni les flics et que les gens d’en haut espéraient bien que les gens d’en bas se taperaient dessus. Erreur. Erreur parce que la solidarité ne s’est pas faite que pendant la discutaille. Les mecs du quartier sur leurs deux roues retrouvées poursuivaient les fourgons pressés. Les pavés et autres partaient tous dans la même direction et le soir venu, dans le camp, tout le monde partageait les mêmes spliffs et on entendait du grec, de l’allemand, de l’italien, du caille et du clown…

Et c’est dans ces moments là, quand les toto rendent les scouters aux cailles, que les cailles parlent aux clowns, que les clowns filent du sérum phy aux blacks blocks, que les bb ouvrent le cortègent pour les mamies, et que les mamies parlent aux toto ; c’est dans ces moments là que l’on sait que el publo unido, jamás será vencido et qu’en face, ils tremblent.

Solidarité !
Un citoyen du monde
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
zachcapitaliste



Nouveau membre
Nouveau membre
Inscrit le: 12 Oct 2009
Messages: 1

MessagePublié le: Lun 12 Oct 2009, 16:38    Sujet du message: pas malin Répondre en citant

vous etes pas malin faire cramé des himeuble ou des gens abite bin c sa bien . POur vous désobeir c'est foutre le bordel en cramant tout . vous trouvé normal dallé sur un site nucléaire ? aprer vous etes encor capable de vous pleindre paske vous aviez ressu des radiation. Parlon du m51 tien tien Wink que feriez vous si la france subit une attaque vous riposterai avec koi ? avec des fleur ? La France est un pays qui doit guarder sa puissance millitaire . Le aspm-a vous le connaisai ouaaa sa c du missile aussi . jen sui sur ke vous "desobeisant" vous auriez pas les couille pour vous batre pour votre pay . vous savait comment fonctionne une bombe nucléaire ? laissé moi rire je sai ke non . a votre avis combien de tete nucléaire a la france menté sur le nombre ke jrigole x) comme vous le faite souvent . viys savez c'est pas 2 ou 3 gugus qui va stopé le programme millitaire de la france .

ps: vous voulez des dont pour faire koi ? de la musique ? vous fré mieu de vous faire un bon sites internet et pas avoir un forum gratuit ke tout le monde peut faire . en tout cas compter pas sur moi pour vous en donné .
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Kristo



Site Admin
Site Admin
Inscrit le: 02 Juin 2006
Messages: 848
Localisation: Paname

MessagePublié le: Lun 12 Oct 2009, 19:38    Sujet du message: Re: pas malin Répondre en citant

zachcapitaliste a écrit:
vous etes pas malin faire cramé des himeuble ou des gens abite bin c sa bien . POur vous désobeir c'est foutre le bordel en cramant tout .

Je ne sais à qui vous parlez, personne ci n'a "cramé des himeuble" ni approuvé cela. J'ajoute que l'hôtel qui a brûlé à Strasbourg a probablement été incendié par les grenades incendiaires lancées d'hélicoptère, comme l'attesteraient plusieurs témoignages, dont celui d'un ancien sénateur : cf ici.
Vous pourrez lire d'autres infos sur www.otan-non.org

Pour le reste, j'ai trop de mal à vous lire. Je vous invite à vous relire et à nous écrire dans une langue qu'on puisse déchiffrer plus facilement.


_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Invité







MessagePublié le: Mar 13 Oct 2009, 19:23    Sujet du message: Répondre en citant

pfff mais alo il on pas jetai de grenade incendiaire du devrai tinsruire sur larmement de toute fasson désobeir c pas lavenir Wink
Revenir en haut de page
Kristo



Site Admin
Site Admin
Inscrit le: 02 Juin 2006
Messages: 848
Localisation: Paname

MessagePublié le: Mar 13 Oct 2009, 20:50    Sujet du message: Répondre en citant

Il est possible que c'ait été des grenades éclairantes. Ou même simplement des grenades lacrymogènes, qui en explosant, peuvent aussi déclencher un incendie.
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
zach



Invité



MessagePublié le: Mer 14 Oct 2009, 11:45    Sujet du message: Répondre en citant

tu parle jai vue sur les video c'est des coktel molotov dailleur pas d'otan = + de guerre on acroi notre force et vous vous pleigné c bien sa aucun fierté pour votre pays
Revenir en haut de page
Kristo



Site Admin
Site Admin
Inscrit le: 02 Juin 2006
Messages: 848
Localisation: Paname

MessagePublié le: Mer 14 Oct 2009, 12:13    Sujet du message: Répondre en citant

Il n'y a pas de video connue du déclenchement de l'incendie de l'hotel Ibis.
Par contre il y a des témoignages disant que les flammes ont commencé après le départ des manifestants de cet endroit, et après l'attaque de la police par hélicoptère.
La police a peut-être une video mais il est évident que si elle l'accuse, elle ne la rendra pas publique.
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Old York



Membre confirmé
Membre confirmé
Inscrit le: 10 Oct 2009
Messages: 79

MessagePublié le: Mer 14 Oct 2009, 21:06    Sujet du message: Répondre en citant

zach a écrit:
tu parle jai vue sur les video c'est des coktel molotov dailleur pas d'otan = + de guerre on acroi notre force et vous vous pleigné c bien sa aucun fierté pour votre pays


ai au moins de la fierté pour la langue de ton pays que t as l air d adorer.. pauvre teubé...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
greg



Nouveau membre
Nouveau membre
Inscrit le: 17 Oct 2009
Messages: 7
Localisation: Savoie

MessagePublié le: Sam 17 Oct 2009, 19:21    Sujet du message: Répondre en citant

greg a écrit:
Bonjour,
alors moi je suis assez surpris par se genre de post...
Mais bon pourquoi pas c'est ça la démocratie, mais argumente s'il te plait pour ouvrir le débat...

Je ne vois pas se que tu reproche " au gratuit"....
???

Pourquoi valoriser l'arme nucléaire?? alors que celle ci peux tuer des millions de personnes...

Pour te faire réfléchir voilà une phrase dite par un dirigeant Indien, qui je te le rappelle possède aussi l'arme nucléaire : " Un conflit nucléaire entre l'Inde et le Pakistan aurait pour conséquence la mort de 500 millions d'indien, et de 120 millions de pakistanais, mais l'Inde pourrait se venter d'une victoire écrasante car il n'y aurait plus d'état pakistanais..."

C'est le genre de politique que tu soutiens, le genre de monde ou tu veux vivre, utiliser la peur, la violence, pour faire se que tu veux...??

en tout cas merci d'argumenter tes propos, pour que j'essaye de comprendre pourquoi....



ps : pour les admin, peu être qu'il faudrait deplacer se fils de discussion dans un autre post...
_________________
"Une civilisation qui est prête à sacrifier ses libertés pour plus de sécurité ne mérite ni l'une l'autre" B.F.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Kristo



Site Admin
Site Admin
Inscrit le: 02 Juin 2006
Messages: 848
Localisation: Paname

MessagePublié le: Lun 19 Oct 2009, 15:44    Sujet du message: Répondre en citant

greg a écrit:
ps : pour les admin, peu être qu'il faudrait deplacer se fils de discussion dans un autre post...

Ok j'ai scindé la discussion ici dans la rubrique Divers
Merci d'éviter les hors sujets : si vous êtes tenté de digresser, mieux vaut lancer un nouveau sujet.
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis:   
Publier un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum nucléaire - Désobéir Index du Forum -> Contre-sommets de l'OTAN : Strasbourg 2009, Lisbonne 2010 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous pouvez poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group  /  Traduction par : phpBB-fr.com

Retour à l'index    Non au M51   Désobéir    Ajout aux favoris       Mentions légales          Site
Meter